• Oui, je l'avoue, je n'ai pas le moral ce soir!

    J'aimerais pouvoir appeler une amie et déverser mon mal-être, ma déception et mon angoisse sur son épaule. Etre écoutée et comprise et être suffisamment en confiance pour me laisser aller.

    N'ayant pas d'amie ainsi dans mon entourage, je viens m'épancher ici!

     

    Vous savez maintenant que j'ai changé d'organisation professionnelle. Je n'ai plus qu'un seul jour de travaillé sur site. J'ai choisi d'aller voir mes collègues le mercredi puisque c'est le jour où j'ai une possibilité de garde pour mes loulous. Le mercredi, y'a centre aéré! C'était donc plus simple d'opter pour le mercredi!

     

    Je savais que la solution centre aéré ne plairait pas à P'tit Loup. J'ai cherché une idée pour lui faire accepter plus facilement ça. Et j'ai réalisé que P'tit Tigre était maintenant en âge de faire ses premiers pas au centre aéré. 

    ça m'a paru logique de les mettre ensemble, au même endroit, pour le seul jour où j'allais bosser sur site.

    P'tit Loup se sentirait moins seul, P'tit Tigre serait accompagné dans la découverte de ce nouvel environnement, ça m'éviterait de courir à droite et à gauche avant de partir au boulot, ça réduisait drastiquement notre budget de garde d'enfant. Bref, je n'y voyais que des avantages!

     

    Aujourd'hui était le premier jour de centre aéré pour mes loulous. P'tit Loup était apeuré quand il a réalisé, la veille, qu'il irait au centre aéré aujourd'hui. J'avais beau lui dire qu'il y retrouverait ses copains et copines, rien y faisait, il pleurait et battait des pieds dans son lit. Quand il a réalisé qu'il serait avec son petit frère, il s'est apaisé et a rigolé des 400 coups qu'ils pourraient ensemble.

     

    Je les ai laissé sereins ensemble ce matin. Pas une larme, pas un regard, ni l'un, ni l'autre. Ils étaient fort d'être ensemble. Pour vous donner un ordre d'idée, le simple fait de déposer P'tit Loup au centre aéré me prend normalement au moins 10 minutes pour le rassurer, le consoler et l'encourager.

     

    Ce soir, quand je les ai retrouvé à la maison, ils m'ont sauté dans les bras. Ils m'ont dit que ça s'était bien passé et ils ont commencé à me raconter leur journée l'un comme l'autre. P'tit Tigre m'a apporté les dessins qu'ils avaient tous les deux, chacun m'a raconté ce qu'ils avaient mis dans leur sandwich pour le pique nique organisé ce midi. P'tit Tigre avait la banane. Il était excité et ravi de sa journée.

     

    Puis ce fut la douche froide. J'apprend que le centre aéré ne veut plus de P'tit Tigre dans leur effectif. Il sera toléré la semaine prochaine pour nous donner le temps de nous retourner. Mais pas plus. 

    Pourquoi? 

    Parce que P'tit Tigre ne sait pas encore aller aux toilettes. Il grandit beaucoup en ce moment. Il acquiert de l'autonomie et son langage est en train d'exploser, il sait compter et il connait une demi-douzaine de couleurs. Mais forcément, il ne peut pas tout faire. Et aller aux WC n'est pas dans ses priorités. P'tit Tigre est le plus petit du groupe. Tous les autres vont à l'école et sont propres. Changer une couche ou deux un jour par semaine semble être au-dessus des forces des animatrices. 

     

    Je suis dégoutée. 

    On me demande de retirer mon P'tit Tigre...Et donc de casser cette complicité que j'ai ressenti entre mes deux loulous ce soir.

    Il faut donc que je trouve une solution d'ici 2 semaines. "Tu n'as qu'à rappeler la crèche", me dit mon homme. Bien sûr, ce sera ma première solution. Remettre P'tit Tigre à la crèche, en croisant les doigts pour que sa prochaine entrée au centre aéré ne soit pas aussi compliquée que celle de son frère. En croisant aussi les doigts pour qu'ils aient de la place pour dans 15 jours...j'ai comme un léger doute!

    Et sinon? Il va falloir que je me tape 1h de voiture pour venir changer une couche sur ma pause déjeuner?

    Dans tous les cas, il va falloir annoncer à l'un comme à l'autre qu'ils ne pourront pas faire les 400 coups au centre aéré!


    3 commentaires
  • Hé oui! Déjà 15 jours que j'ai réduit mon temps de travail.

    Et j'ai retrouvé un petit quelque chose si simple, mais qui me manquait tellement...que ça vaut tout l'or du monde!

    P'tit Tigre et P'tit Loup, n'étant plus réveillé à 6h30 tous les jours de la semaine, commencent tranquillement à comprendre qu'ils peuvent dormir le matin.

    P'tit Tigre ne vient plus me rejoindre au milieu de la nuit depuis maintenant 3 nuits (ne le disons pas trop fort! On ne sait jamais)

    Les loulous débarquent dans mon lit tranquillement avec leurs doudous aux alentours de 7h-7h30 et on se réveille doucement tous les 3 ensemble.

    C'est un réel moment de bonheur pour moi. J'avais connu ça étant enfant, mais j'avais le regret de ne pas connaître ça avec mes loulous. En semaine, je ne pouvais pas m'offrir ce luxe à cause du boulot. En weekend, je ne pouvais pas plus pour préserver les grasses matinées de mon homme. 

    ça me manquait beaucoup et voilà que j'ai maintenant le droit de savourer ce bonheur d'un réveil en douceur avec mes petits cœurs!

     

    Cette pause dans ma vie professionnelle est une bénédiction!

     

    Les bonheurs les plus simples sont les meilleurs!


    3 commentaires
  • Un petit coucou en passant!

    Comment ça va par chez vous? Vous êtes prêtes à chercher les œufs de Pâques?

     

    Par ici, on est à fond! Les enfants sont surexcités! Il faut dire que leur petite vie tranquille change de cours en ce moment! C'est probablement pour ça que ça déménage autant dans leur tête! Le grand arrête l'école. Le petit arrête la crèche. Ils ont fait leur dernière journée hier. Ils sont revenus à la maison avec toutes leurs affaires et nous voilà parti pour une super aventure de 4 mois et demi! A nous la liberté! On oublie les horaires (ou presque!) imposés et nous allons découvrir des tas de choses!

     

    Côté pro, et bien comme vous avez pu le comprendre dans le précédent paragraphe, je fais une pause dans mon activité de salariée. Je ne bosserai plus que deux jours par semaine. ça va nous faire un bien fou! En parallèle de ça, j'intensifie toujours un peu plus mon projet pro. J'ai créé un deuxième site pour me donner encore plus de chance de réussir!

     

    Bref, plein de choses en tête mais surtout...une énorme joie de faire enfin une pause pour pouvoir profiter à fond de mes loulous! 


    7 commentaires
  • Non, non! Je ne vous oublie pas! Soyez sans crainte!

    Seulement...je ne touche pas terre! Hi hi hi! Des projets à la pelle, des loulous qui ont de l'énergie à revendre (vous avez besoin d'un peu d'énergie par chez vous? J'en vend!)

    Mon boulot de salariée recommence à m'occuper (il semblerait que les visiteurs soient, enfin, de retour dans les salles d'expo!! Et en plus, on ouvre une nouvelle salle...ça occupe!) 

    Mon projet pro à côté de ça m'occupe 15-20h par semaine. Mais j'ose espérer que cela va payer un jour ou l'autre! Et vous ne pouvez pas imaginer comme j'ai été heureuse quand j'ai fait ma première vente de produits! Du coup, j'enchaine création de produit, écriture et formation pour mettre toutes les chances de mon côté!

     

    P'tit Loup va bien! Très fatigué...mais ça va!

    P'tit Tigre est en pleine crise d'adolescence des 2 ans (alors qu'il en aura 3 dans moins d'un mois!) et ce n'est pas simple tous les jours! Mais tant que je l'entends hurler, taper son frère, embêter son frère...c'est qu'il est en pleine forme! C'est ce que je me dis pour ne pas le jeter par la fenêtre! Hi hi hi! Je rigole, bien sûr! N'appelez pas les services sociaux tout de suite!

     

    Bon, allez, je vous laisse...mon projet pro m'appelle!

     


    7 commentaires
  • Devant l'ambiance tendue à la maison dû à une surexcitation des loulous et un papa au bord du craquage, j'envoie les garçons jouer dehors. Il fait beau, ils ont de l'énergie à dépenser, cela me semble être une excellente solution pour apaiser tout le monde.

    Les enfants sont ravis et se ruent dehors après avoir enfilé leurs gants de jardin et leurs bottes.J'en profite pour me poser 5 minutes au calme avant de me lancer dans le ménage.C'est alors que mon zhom sort de son antre, regarde par la fenêtre et me demande avec un calme olympien : "c'est normal qu'ils jouent avec les cisailles?"
    Hein? Quoi? Ah non non non! Ce n'est pas normal du tout que P'tit Tigre joue avec les cisailles ! Branle bas de combat! On court dehors avant qu'il n'y ait un accident en leur expliquant pour la énième fois que non, ils n'ont pas le droit de prendre des outils alors qu'ils sont seuls!Nous avons recompté les doigts de chacun, tout le monde est là et aucune trace sanguinolente n'est en vue!
    Nous retournons à l'intérieur, vaquer à nos occupations, en augmentant la fréquence des coups d'œil jetés dehors pour vérifier que tout va bien.
    Un peu plus tard, j'entends un hurlement, suivi de cris/pleurs de douleurs. Je me rue dehors, ayant l'épisode de la cisaille en mémoire. Le cœur prêt à exploser.J'arrive à l'entrée, et je découvre P'tit Loup au sol, se tenant la tête. Je le questionne pour connaître à peu près l'étendu des dégâts. Il m'explique qu'il a trébuché et qu'il s'est cogné la tête sur le muret en pierre. Mon sang ne fait qu'un tour. Déjà, j'essaye de me souvenir de ce qu'il faut faire en cas de choc violent à la tête. Je m'imagine l'embarquer aux urgences et y découvrir qu'il s'est fait un trauma. Bon il est conscient, c'est une bonne chose! Alors que je me demande qu'est ce qu'il faut que je fasse, le principal intéressé se lève. J'essaye de le retenir pour voir s'il n'a pas une perte d'équilibre ou n'importe quel signe qui me ferait penser qu'il y a des dégâts mais il réclame une pierre à son frère pour casser une noisette avant de partir en courant à l'autre bout du jardin!
    Ils vont me rendre chèvre ces gosses! 
	</div><br /><a href= 2 commentaires





    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires