• Hé oui! Hier, nous avons fêté le premier anniversaire de P'tit Loup!

    En un mot comme en cent : SUPER!

     

    P'tit Loup a un bon gros rhume en ce moment donc nous ne l'avons pas amené à la piscine le matin. Il se baladait gaiement d'un bout à l'autre de la maison, marquant son territoire de bave (ou autre!).

    Je m'activais en tous sens, maudissant cette horloge qui avançait bien plus vite que mes préparatifs! 

    Namoureux m'aidait à faire avancer ces satanés préparatifs mais il fallait se rendre à l'évidence, il allait devoir m'abandonner pour aller chercher son frère à la gare...et l'heure tournait toujours!

     

    Puis, mes parents ainsi que ma soeur (venue exprès de son lointain pays) sont arrivés et tout le monde m'a filé un joyeux coup de main! 

    Ma soeurette, en mode baby-sitter, gonflait des ballons, tandis que mes parents s'activaient en cuisine avec moi.

     

    Namoureux est revenu avec son frère. Les préparatifs étaient quasiment finis.

    P'tit Loup continuait à s'activer, à jouer avec les ballons et à baver de partout.

    Mon frère, sa femme et leurs deux filles sont arrivés.

     

    On a papoté.

    On a papoté.

    On a papoté!

     

    Puis on est passé aux choses sérieuses : apéro et cadeaux. 

    Je peux vous assurer que P'tit Loup s'est demandé ce qui lui arrivait! Il nous a regardé avec des yeux de merlans fris quand on lui a chanté "joyeux anniversaire" et il ne savait pas quoi faire de ses cadeaux!

    Il a été gâté. Des cadeaux comme on aime. Des cadeaux de qualité, en bois ou plastique recyclé. Des livres magnifiques. Un sac à jouets fait main. De jolis vêtements. Bref, il n'a sans doute rien compris mais nous, parents, étions ravis de ce qui lui a été offert!

    Puis nous avons déjeuné. Mon couscous automnal a fait fureur! Il semble bien que tout le monde s'est régalé! Quant au dessert, il ne restait plus grand chose! Là aussi, il semble que les papilles étaient satisfaites!

    P'tit Loup est rapidement allé faire un dodo pendant que nous mangions et il n'a pas trop mal dormi compte tenu du bruit ambiant et de l'état de son pauvre petit nez!

     

    A son réveil, nous lui avons offert une part de gâteau sur laquelle il y avait une bougie. A nouveau, nous lui avons entonné "happy birthday to you"...il a eu l'air aussi surpris que lorsque nous avons chanté en français! Il nous regardait les uns après les autres sans savoir s'il devait se mettre à pleurer ou à rire, dans le doute, il nous faisait une drôle de mimique!

     

    Tranquillement les uns et les autres sont repartis.

    Il ne restait que mes parents et ma soeur qui sont restés pour dîner. Nous avons joué comme des gamins avec les ballons de baudruche. Nous avons rigolé, rigolé, et rigolé!

     

    Un anniversaire plein de joie et de gaieté comme je les aime.

    Heureusement, finalement, que mes beaux-parents ont refusé de venir, ils auraient trouvé le moyen de plomber l'ambiance! 

     

    J'ai vraiment beaucoup apprécié cette journée et je crois que nos invités aussi.

    Un grand merci à Namoureux.

    Namoureux qui n'aime pas les anniversaires et qui n'aime pas les fêtes de familles, le voilà projeté dans une fête de famille pour célébrer un anniversaire.

    Il était là.

    Il avait le sourire.

    Et je crois pouvoir dire qu'il a passé de bons moments!

    Merci à lui d'avoir participé à la fête!

    Merci à tous ceux qui sont venus et qui ont participé à cette super journée!

     

     

     

     

    Aujourd'hui, P'tit Loup nous a eu. Nous sommes trois sur trois à être malade! C'est un bon score, non?

    La journée fut tranquille.

    J'en ai profité pour faire du ménage, que je n'avais pas fait depuis longtemps. 

    Nous avons également profité du beau temps pour sortir, bien emmitouflés, pour prendre l'air.

    Et voilà une nouvelle semaine qui démarre!

     

    Bonne semaine à toutes et à tous!


    6 commentaires
  • Oui, parfaitement, la journée va être longue parce que la nuit a été merdique!

     

    Je me suis couchée aux alentours de 22h. Jusque là, rien d'anormal! J'avais pris le temps de faire un peu de vaisselle, d'étendre une lessive, de remplir le lave vaisselle et...de regarder un dessin animé en amoureux avec Namoureux! P'tit Loup dormait à poings fermés.

     

    00h30 : P'tit Loup se réveille en pleurs. Moi, mode pilote automatique enclenché, je me lève, lui fourre sa tétine dans la bouche, un p'tit bisous et hop, il se rendort.

     

    2h30 : Réveil en sursaut par notre alarme. Mode ninja enclenché. Première étape, arrêter cette alarme qui nous casse les oreilles. Puis surveiller les alentours de la maison. Pourquoi notre alarme s'est déclenchée? Pas le temps de se poser 36 000 questions, le service de sécurité nous appelle pour nous demander ce qu'il se passe. Il nous apprenne que le boitier extérieur de notre alarme a reçu un coup. On nous demande d'essayer de voir ce boitier extérieur tout en restant à l'intérieur de la maison. La maison est maintenant complètement éclairée, les lampes extérieures aussi. Impossible de voir le boitier. Il faut sortir. On ne voit personne dehors. On passe notre bout du nez derrière la porte d'entrée, le service de sécurité toujours au bout du fils. Personne en vue. On s'aventure dans le froid glacial pour vérifier que notre boitier d'alarme est bien en place. C'est le cas. Soit un malotrus a essayer de neutraliser notre alarme, soit il y a un problème avec ce boitier. On rentre au chaud, on referme bien à clé, on remercie le service de sécurité. Et on retourne se coucher.

     

    3h30 : le téléphone sonne. Il est possible de dormir cette nuit ou pas? On arrive trop tard auprès du combiné. On se recouche sans chercher à plus comprendre.

     

    5h30 : P'tit Loup se réveille, je le laisse patienter (mère indigne que je suis)

     

    6h : mon réveil sonne. J'allume mon portable et je découvre que j'ai un message du service de sécurité sur mon portable. Le coup de téléphone de 3h30, c'était eux. Notre boitier avait à nouveau fait déclencher l'alarme, sauf que cette fois-ci, l'alarme est restée muette de notre côté.

     

    8h : Namoureux a le service technique en ligne. Il y a bien un problème technique sur notre boitier d'alarme, il vont régler ça le plus rapidement possible!

     

    La nuit a été mouvementée...la journée sera longue!

     

     

    Ce soir, je vais chez le coiffeur. Avant dernier jour de la semaine. Il ne me reste pas beaucoup de temps pour préparer l'anniversaire de P'tit Loup que l'on fête samedi. Mais pas de stress...ça va aller! Et de toutes façons, s'il y a quelque chose qui n'est pas au point...nos vies ne sont pas en danger! Alors tout va bien!

     

    Côté boulot, j'ai quelques bonnes nouvelles qui commencent à poindre leur bout de nez. On dirait un début d'un nouveau projet qui me serait confier...ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué, mais ça sent bon!

     

    Allez, je file bosser!

    Bonne journée à toutes et à tous!


    5 commentaires
  • Ce weekend, P'tit Loup a accouru vers moi, m'a tendu les bras et m'a dit "mama".

    ô joie, ô bonheur! P'tit Loup vient de dire son premier mot. Il a prononcé "mama"! Oh mon fils, je t'aime! C'est splendide! Quel doux mot, quelle douce voix! Je suis si fière de toi P'tit Loup.

     

    Puis, P'tit Loup a prononcé "mama" en montrant le chat, "mama" en montrant son assiette, "mamamamama" en montant les escaliers, "mamama" en balançant ses jouets par terre, "mama" en montrant sa couche sale...

     

     

    ça y est! La neige s'est invitée chez nous! Le jardin était blanc ce matin (tout comme les routes...) J'étais ravie de voir cette neige, beaucoup moins de devoir conduire!

    Première étape amener P'tit Loup chez la nounou. Le voilà en sécurité. Puis, prendre la grande route qui est déneigée et monter au col qui, lui, n'était pas déneigé! Oh, une camionnette qui a quitté la route! Je peux vous dire que je roulais au pas! Et tant pis si j'emmerdais des gens!

     

    Et pour finir, à celles et ceux qui me disent qu'il faut que je prenne du temps pour moi...si fais du judo deux fois par semaine...c'est pour penser à moi! C'est pour prendre du bon temps! Pour me couper du boulot, de la maison! 

     

     


    8 commentaires
  • La semaine qui vient s'annonce compliquée!

    Comment faire rentrer de cette semaine qui arrive :

    - 37h de boulot (sans trucider ma chère collègue!),

    - 2h de transport quotidien (si les trains sont à l'heure),

    - 2 séances de judo (justement pour éviter de trucider ma chère collègue),

    - une préparation d'anniversaire pour P'tit Loup (un minimum!),

    - un rendez-vous chez le médecin (sinon Namoureux se charge de m'opérer à sa manière...),

    - un rendez-vous chez le coiffeur (pour ressembler à quelque chose pour l'anniversaire de P'tit Loup),

    - des courses,

    - des lessives pour que la maisonnée ait de quoi s'habiller pour la semaine (on parle du repassage qui devrait suivre?),

    - de la cuisine pour que tout le monde trouve son compte (c'est-à-dire pas que des pizzas-pâtes pour que P'tit Loup ait un déjeuner équilibrer et pas que des légumes pour que Namoureux ne déprime pas trop et se remplume)

    - Un minimum de 7h dans mon lit chaque nuit pour survire

     

    Et je crois que ce sera tout dans un premier temps!

    Ah, j'oubliais, aujourd'hui, dimanche en famille, autrement dit les 3/4 de la journée sont bloqués et je ne pourrai pas m'avancer pour les menus travaux qui occuperont ma semaine comme je le fais d'habitude...

    Mais on va essayer de survivre! he


    5 commentaires
  • La semaine au boulot a été quelque peu compliquée!

    Nous sommes une équipe de trois nénettes. Et nous ne sommes que 2 a avoir été embauchées par la nouvelle boite qui reprend à son compte nos postes. Forcément, la troisième nénette fait un peu la gueule! ça se comprend! On comprend aussi très très bien notre nouvel employeur qui ne l'a pas embauché puisque cette nénette est juste invivable au quotidien, et il est impossible de travailler avec elle. Elle arrive tous les jours à, à peu près, 10h, soit avec 1h de retard part rapport à ce qui est prévu sur notre contrat. Mademoiselle joue à m'a-tu-vue auprès de tous les messieurs qui passe à sa portée et vient travailler plus pour se trouver un mec que pour faire son job. On lui doit compassion et empathie, mais l'inverse n'est pas vrai et quand on lui demande un service (par exemple prendre notre poste le jour où on va à l'enterrement d'un de nos grands-parents) elle râle, ne fait pas notre travail et nous rappelle pendant des mois qu'elle nous a remplacer. Cette demoiselle a râlé quand j'ai eu un accident : et bien oui, elle a du ce jour-là et les suivants prendre en charge la moitié de mes clients (l'autre moitié étant prise en charge par ma gentille collègue)

    Bref, cette greluche n'a pas été conservée par notre nouvel employeur. Mais son contrat se termine à la fin du mois.

    D'un autre côté, notre nouvel employeur a cherché quelqu'un pour remplacer la greluche. Cette nouvelle collègue est arrivée en début de mois.

     

    Si vous avez bien suivi, nous sommes 4 actuellement : moi et la collègue avec qui je m'entends bien, la greluche et sa remplaçante.

     

    Autant vous dire que ça ne passe pas!

     

    Moi, j'essayais d'arrondir les angles pour la greluche me disant que ce n'était pas facile de travailler avec sa future remplaçante, surtout qu'elle doit la former sur ce qu'elle fait actuellement. 

    Mais c'est moi qui m'en suis pris plein la gueule!

    La greluche a crié auprès de tout ceux qui voulait bien l'entendre que j'étais odieuse. Résultat, et alors que j'ai des témoins qui peuvent assurer que je ne suis pas odieuse et que tout le monde connait le comportement con de la greluche, je me suis faite virée de mon bureau.

    Expédiée dans un autre bureau avec la remplaçante de greluche (qui n'est pas gentille, elle non plus, d'après les dires de la greluche!)

     

    Un bureau qui est loin de mon outil de travail. Un bureau loin du centre névralgique de mon boulot! Malgré le fait que je proteste énergiquement!

    Comprenez que j'avais les nerfs!

    Mais nous avons eu une réunion hier où il est ressorti que je pourrai réintégrer mon bureau dès la semaine prochaine, au pire, le lundi suivant! J'attend donc avec impatience qu'on me donne le feu vert pour redéménager et que ce soit celle qui fout sa merde qui soit expédiée à Tataouïne-les-bains.

    J'étais donc bien à la sortie de cette réunion. Le moral remontait.

     

    Et, comme la greluche avait une fois de plus disparue mystérieusement (ça lui arrive souvent de partir à un rendez-vous quelconque sans nous prévenir, sans nous dire qu'on doit prendre son taf, sans nous dire quand elle va revenir...), ma nouvelle collègue et moi sommes allées nous poser dans NOTRE bureau, celui qu'on veut retrouver, là où est restée mon ancienne collègue avec qui je m'entend bien. Et on a rit, on a rit, on a rit! De tout, de rien, de la situation et d'autre chose. Je peux vous dire que j'avais la barre aux abdos tellement je riais!

    Et ça faisait tellement bien de rire dans cette ambiance si lourde! ça faisait tellement bien de se sentir légère, sans un poids énorme sur les épaules, sans avoir à contrôler ses paroles ou ses gestes par peur qu'ils soient mal interprétés. Je me suis sentie si bien après ça! J'aime mon boulot. Et je peux vous dire que si la nouvelle équipe que nous formons avec ma nouvelle collègue est aussi réjouissante qu'elle l'a été ce vendredi soir, alors je partirai au taf avec la banane! Que ça m'a fait du bien de rire ainsi!


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires