• ...j'en redemande!

    Un petit weekend tranquilou, en famille!

    Samedi matin, je suis allée à la piscine avec mes deux loustics. Nous avons retrouvé sur place ma môman puisque Namoureux n'est pas encore en état de nous accompagner aux thermes!

    Vous auriez vu P'tit Loup sauter de partout tellement il était content d'aller à la piscine avec sa mamie! 

    Nous avions convenu avec ma môman : elle gère P'tit Tigre...qui est hyper facile à gérer dans l'eau tellement il ne bouge pas et profite de l'instant présent et moi, je gère P'tit Loup qui prend un malin plaisir à sauter là où je ne suis pas ou à descendre du toboggan avant que je ne sois en place pour le réceptionner et il me faut piquer un sprint dans l'eau pour le récupérer! Tout cela fonctionnait à merveille, jusqu'au moment où le maître nageur a eu l'idée de lancer P'tit Tigre. Le jeu est simple : il est sur le rebord de la piscine, prend P'tit Tigre dans ses mains et hop, il l'envoie dans l'eau. Et nous, parent, on doit ressortir notre bout d'chou avant qu'il ne coule au fond de la piscine. J'avoue, c'est un jeu qui fait peur...qui terrorise si on n'a pas l'habitude et j'ai cru que je n'allais jamais m'en remettre la première fois qu'il a fait ça avec P'tit Loup! Mais quand on se rend compte que nos loulous de quelques mois sont capables de rester dans l'eau sans respirer quelques secondes, que nous avons bien le temps de laisser dissiper toutes les bulles provoquées par l'entrée dans l'eau de nos poissons en devenir et qu'on les retrouve la banane aux lèvres...très vite, on a moins peur et on gère la situation de main de maître (ou presque!)

    Ma Môman m'a, sans aucune hésitation, laisser prendre le relais auprès de P'tit Tigre pour ce lancer de bébé tellement elle était terrorisée à l'idée de ne pas réussir à ressortir le héro en temps et en heures!

    Quant à P'tit Loup, pour la première fois, il a plongé avec l'aide du maître nageur. Sans surprise...ça l'a fait marrer! Et je ne sais pas ce qu'il avait en tête pendant cette session de piscine mais il a enchaîné les roulades dans l'eau! Au lieu de mettre la tête sous l'eau et de ressortir illico, il me faisait une roulade en avant, ou sur le côté, ou les deux à la fois...et je devais arriver à choper une main ou un bras pour le sortir dans le bon sens de l'eau!

     

    Après cette session piscine, nous sommes allés à la bibliothèque où nous avons emprunté quelques livres, comme à notre habitude!

     

    Et à partir de ce moment, nous sommes retournés à la maison et nous avons glandouillé tout le weekend. Enfin...glandouillé...je m'entends! Mais nous sommes restés à la maison, sans rien de prévu d'exceptionnel. Et ça fait du bien!

     

    Comme nous étions à la maison, sans rien de prévu, j'ai voulu à nouveau tester le mode "sans couche" pour notre P'tit Loup préféré. Oh là là! Qu'est-ce que je n'avais pas dit là! P'tit Loup n'était pas d'accord du tout! Il voulait sa couche. A force de persuasion, il est resté sans couche le samedi après midi et toute la journée du dimanche et nous déclarons 0 accident! C'est une victoire sur toute la ligne! Bon, par contre, il faut l'avoir à l'oeil! Il ne voit toujours pas l'intérêt d'aller aux WC donc il se tortille sur place dès qu'il a envie! A nous de le choper, de ne pas écouter ses "je veux une couche, non pas le pot!", de le convaincre à coup de "oui, oui, je vais te chercher une couche, mais en attendant, tu te mets sur le pot"...et à peine le dos tourné, voilà le pot qui est rempli et la demande de couche oubliée! Une seule fois pendant ce test, il est allé aux WC de son plein gré...c'est une belle avancée je trouve! Je ne suis pas peu fière de notre P'tit Loup!

     

    Hier, j'avais rendez-vous avec la maîtresse de P'tit Loup. Mais qu'elle est à l'ouest cette nana! Elle me demande si j'ai des questions...alors moi, j'en avais et je les enchaîne : 

    - Est-ce que l'état de fatigue de P'tit Loup se ressent en classe?

    - ah je ne sais pas...il est fatigué depuis quand? Non, je n'ai rien vu.

    - ok, vous me confirmez qu'il dort bien à l'école?

    - heu, je ne sais pas...je n'ai rien remarqué

    - ok, et au niveau de la propreté, ça se passe mieux qu'à la rentrée?

    - comment ça la propreté? Y'a jamais eu de problème! Il se débrouille tout seul comme tous les autres enfants (renseignement pris auprès de l'ATSEM, elle a bien un regard particulier sur P'tit Loup pour éviter les accidents et l'emmène régulièrement aux WC!)

    - ok, est-ce qu'il respecte les consignes?

    - oui...enfin sauf quand on va à la salle de sport où ils doivent s'asseoir et lui, il fait toujours une traversée en courant du gymnase mais ce n'est pas grave.

    - ok

    - l'évolution de son langage est faible, j'ai souvent du mal à le comprendre...mais c'est normal, il est du mois de novembre.

    ...Je ne sais pas si j'ai un décodeur spécial mais je comprend très bien P'tit Loup!

    - et sinon, il se faisait embêter pendant la récréation au début de l'année. Alors je lui ai dit de se défendre en criant. Mais maintenant il crie tout le temps même quand il n'est pas embêté. Vous l'avez remarqué?

    - oui, je comprend mieux maintenant pourquoi il crie dès qu'il est avec des enfants de son âge!

     

    Je suis ensuite allée discuter avec l'ATSEM qui a été beaucoup plus instructive que la maîtresse! Oui, il dort à l'école, oui, il y a une belle amélioration dans la propreté même si ce n'est pas encore parfait et oui, P'tit Loup sait parler!

     

     

    Au niveau boulot...ça devrait se calmer un peu. Notre grosse grosse grosse journée est passée! Nous avons fait le chou gras de la presse, nous avons reçu du beau monde et nous avons fait des courbettes et maintenant, ça devrait être un peu plus tranquille...un peu seulement...on reçoit encore beaucoup beaucoup de personnes cette semaine...mais on a moins la pression parce que ce n'est pas du "beau monde".

     

    Allez, je vous laisse...mes prochains clients ne devraient pas trop tarder à arriver et après, retour au bercail! Il sera 19h passé. Je grignoterai un petit peu et ensuite, dodo. Hier, j'ai réussi à me coucher à 21h...exploit réussi grâce à un dîner prêt en avance (facile, c'était des restes qui traînaient dans le frigo) et au fait que j'ai fermé les yeux sur la pile de vaisselle, la pile de linge et le désordre! Je me suis seulement assurée que les sacs des garçons étaient prêts pour aujourd'hui...et hop...dodo!


    3 commentaires
  • Il faut savoir jongler un peu des fois, parce que vivre avec trois mecs sous le même toit, ce n'est pas toujours facile!

     

    Hier matin, Namoureux était trop HS pour aller bosser, il est donc aller chez le médecin. Résultat : bronchite! Le voilà donc KO.

     

    En parallèle à ça, j'étais partie faire les courses avec P'tit Tigre, sa conjonctivite et nos rhumes respectifs. P'tit Loup et son rhume avaient préféré suivre Namoureux.

     

    L'après midi, j'ai donc embarqué les deux loustics pour une virée chez mes parents pendant que Namoureux couvait ses envahisseurs. L'objectif de cette virée était bien identifié : il nous faut avancer le déguisement de P'tit Loup! Le Carnaval avance à grand pas!

     

    Peu après 17h, nous nous apprêtons à quitter la maison de mes parents, c'est le moment que choisi P'tit Loup pour me faire une crise!

    Tant bien que mal, j'embarque les loustics dans la voiture et je rentre à la maison.

    Une fois arrivés, P'tit Loup s'est endormi, P'tit Tigre râle pour une raison obscure à mes yeux et Namoureux fait la sieste.

    Namoureux est dans sa chambre...

    Je laisse P'tit Loup dans la voiture pour qu'il continue sa petite sieste...

    Et j'embarque P'tit Tigre.

     

    Je me dépêche de préparer le dîner. Un gratin de quenelle pour les plus grands, une purée de potimarron pour le plus petit. Je fais tout ça au doux son des chouineries de P'tit Tigre.

    Je n'ai pas encore fini que P'tit Loup se réveille...en chouinant. Je vais le chercher dans la voiture, lui fait un gros câlin, lui fait remarquer qu'il pouvait descendre tout seul de la voiture (j'avais tout prévu pour qu'il puisse se débrouiller tout seul!), lui enlève son manteau et ses chaussures, l'installe sur le canapé...rien à faire, il continue à pleurer.

    J'ai donc maintenant à la maison les deux loustics qui pleurent!

    Et je peux faire quoi que ce soit...ils pleurent!

    Je demande à P'tit Loup s'il veut aller dans son lit pour continuer à dormir et il me dit oui entre deux sanglots.

    Je l'embarque, le met en pyjama, le couche...

    Les deux loustics continuent à pleurer!

     

    Au bout de quelques temps, enfin, P'tit Loup s'endort et s'arrête donc de pleurer.

     

    Ne reste plus que P'tit Tigre.

    Je vais lui donner son dîner...c'est plut tôt que d'habitude mais sinon, je ne vois pas ce qui peut le faire pleurer ainsi. Et effectivement, il mange avec entrain. Tout du moins au début, arrivé à la moitié du dessert, il refuse de manger et se remet à pleurer. Je le débarbouille, le change, lui donne ses munitions anti-rhume, le met en pyjama et hop au lit...il s'endort relativement facilement.

     

    Et voilà! Tous les hommes sont au lit!

     

    J'ai tout juste le temps de me dire ça et d'imaginer la soirée que je vais passer en tête à tête avec moi-même (il est à peine 19h) que P'tit Loup se met à chouiner. Il m'explique qu'il ne veut plus dormir et qu'il veut manger.

    OK

    Nous descendons tous les deux à la salle à manger et nous dînons en papotant joyeusement.

    Nous en somme au dessert, quand j'entend Namoureux qui m'appelle.

    Je vais le voir et il m'explique qu'il vient d'essayer de se lever et qu'il a fait un malaise...ok...il n'est pas frais le Namoureux!

     

    Je lui amène sa collection de médoc, vérifie que les connexions se font correctement dans sa tête, lui apporte une assiette avec de quoi reprendre des forces...

    Et je redescends voir P'tit Loup qui, pile poil à ce moment, refuse de se souvenir de ses capacités à éplucher sa clémentine et me réclame à corps et à cris pour que je lui prépare son fruit.

    J'épluche la clémentine et je remonte voir Namoureux.

    Je redescend vérifier que la clémentine est mangée sans que la salle à manger soit tapissée de jus de clémentine et je remonte une pomme à Namoureux pour qu'il reprenne un peu de force.

    Je vois un P'tit Loup grimper les marches de l'escalier et venir à ma rencontre. Vérification faite, il a bien débarrassé sa place, je vais pouvoir lui faire sa toilette.

    Je lui fais sa toilette, lui lit une histoire, le met sous la couette...bonne nuit P'tit Loup.

    Je retourne voir Namoureux dont l'état n'est pas au beau fixe...mais c'est mieux que quelques instants avant quand même!

    Je m'en vais donc faire un peu de rangement dans la salle à manger, la cuisine et, accessoirement, finir mon dîner moi aussi!

    Je range, je lave et je découvre qu'il y a une petite fuite d'eau dans la cuisine.

    Ben oui! J'ai que ça à faire de ma soirée, moi!

    Le bricolage, c'est pour Namoureux normalement! Je n'arrive même pas à voir d'où vient la fuite! Je ne sais même pas si c'est une fuite ou si c'est quelque chose qui a été renversé! Dans le doute, j'arrête d'utiliser les éviers, on réglera le problème demain!

    Pour l'heure, il est temps de se préparer un bon grog pour combattre le rhume et d'aller au lit...Je m'installe donc tranquillement avec un bouquin et mon grog...et P'tit Tigre se met à pleurer! 

    J'ai mis un bon quart d'heure pour le rendormir!

     

    Maintenant il est tard, les sacs sont prêts pour demain...il ne me reste plus qu'à aller, à mon tour, au lit!


    7 commentaires
  • Tout le monde à la même enseigne par chez nous : tous avec un bon gros rhume!

     

    J'ai fait les fonds de tiroirs pour soigner les loustics...mais j'arrive à la fin des fonds de tiroirs.

    Pendant ma pause déjeuner, je vais donc à la pharmacie la plus proche pour refaire mon stock de munitions!

    J'explique la situation : deux loulous, de 3 ans et 9 mois, un gros rhume, ça tousse, les nez coulent...le classique.

    Elle me propose différents trucs, des gouttes dans le nez, des sirops, des pastilles à sucer...

    Je flash sur ces petites pastilles et je m'assure qu'elles sont bien à destination des enfants.

    "Oui, oui, me répond la pharmacienne, enfin, vous pouvez le prendre aussi...mais vu votre tête, il vous faudrait plutôt des vitamines pour vous donner un coup de fouet!" ajoute-elle en riant.

     

    Non, mais oh! T'as vu ta tête toi?

    Je sais bien que je dors en mode "haché" depuis 9 mois, qu'on a une pression de dingue au boulot, que j'ai un bon gros rhume, que je n'ai pas dormi de la nuit à cause d'un P'tit Tigre malade...mais quand même!

     


    5 commentaires
  • ...qui l'est esquinté!

    Il a fait ça tout seul comme un grand!

     

    Dimanche matin, C'est un peu le rush parce que nous sommes attendu chez le frère de Namoureux à Tataouïne-les-bains.

    Je m'absente trente secondes dans la salle de bain, et quand je reviens, P'tit Loup a entièrement vidé le sac de gros légo de son frère dans la chambre. J'ai donc dans la chambre de P'tit Tigre, une collection de peluches appartenant à P'tit Loup, des tapis et couvertures, appartenant à P'tit Loup et voilà maintenant toute une série de légo étalée par terre (là, on est bien sur quelque chose qui appartient à P'tit Tigre...mais que P'tit Loup a mis joyeusement en bazar)

    J'en ai marre de ce bazar et je demande instamment à P'tit Loup de ramener à minima ses jouets dans sa propre chambre. 

    Il refuse.

    "P'tit Loup, j'aimerais que tu me ranges tes peluches et couvertures dans TA chambre, s'il te plait!"

    "NON"

    Je pars vaquer à mes occupations en courant à droite et à gauche et quand je reviens, la situation n'a pas changée!

    "P'tit Loup, je t'ai demandé de ranger" Je commence à m'énerver!

    "NON"

     

    Si on continue comme ça, je sens la crise venir à grand pas! Cris, colère, pleurs, stress...

    Le voilà qui commence à se jeter sur son lit pour me montrer son mécontentement, il me dit qu'il ne veut pas ranger...

    Je pars dans ma chambre pour me préparer.

    Je fais descendre ma propre pression qu'il est en train de me mettre pour ensuite aller l'aider à faire descendre sa colère. C'est moi l'adulte, je dois lui montrer qu'on peut se calmer qu'on peut contrôler ne serait-ce qu'un petit peu sa colère pour ne pas partir en vrille dès qu'on nous contredit.

    Mais pour arriver à ça, il faut que je sois moi-même un minimum calmée.

    Je pars dans ma chambre. Je souffle un bon coup. Trente secondes suffisent! Y'a pas besoin de plus.

    Je retourne vers P'tit Loup qui pleure toutes les larmes de son corps sur son lit en me disant qu'il ne veut pas ranger, qu'il veut sa tétine, qu'il est fatigué...

    Je ne dis rien. Pas un mot. 

    Je le prend dans mes bras et on se fait un câlin. 

    Je sens ses larmes se dissiper, sa respiration redevient calme et je lui chuchote dans le creux de l'oreille que je l'aime très fort.

     

    "- ça va mieux P'tit Loup?

    - oui

    - tu n'es plus en colère?

    - non

    - tu es content d'aller voir tes cousins?

    - oui

    - il va falloir faire un peu de route pour aller les voir

    - oui

    - on va finir de se préparer?

    - oui

    - tu vas ranger le bazar que tu as mis dans la chambre de ton frère pendant que je finis de me préparer?

    - oui"

     

    Et voilà comment la crise est évitée ou grandement minimiser...un gros câlin et les pendules sont remises à l'heure. (je vous le dit tout de suite, ça ne marche pas à tout les coups! Tout comme je ne suis pas capable de me calmer moi-même à tous les coups!)

     

    Voilà donc P'tit Loup qui part chercher ses affaires qui traînent dans la chambre de son frère pendant que je m'habille dans la mienne.

     

    Et tout à coup, j'entend un gros boum, suivi d'un hurlement.

    J'accours dans le couloir, et je vois P'tit Loup, allongé sur le dos, au pied d'un mur...ou plus précisément, d'un angle de mur.

    "Et voilà, encore une petite bosse" que je mets à penser. 

    Je vais pour le prendre dans mes bras et le consoler mais là, je vois l'état de son front!

    Ce n'est pas "une petite bosse"! C'est une bosse qui grossit à vue d'oeil et qui saigne! Oh, pas beaucoup, mais on voit bien que le front est entaillé!

    Je pare au plus pressé. Vite, du froid, encore du froid et encore un peu de froid! De l'arnica aussi. Une première dose et puis je m'assure que je peux lui donner une deuxième dose tout de suite vu son état. Oui, c'est bon! 

    P'tit Loup se calme, il ne pleure plus, son front ne saigne plus mais Namoureux me dit que ça vaut quand même le coup de chercher une pharmacie pour voir s'il n'est pas nécessaire de mettre des strips.

     

    Nous finissons donc en vitesse les préparatifs, nous embarquons nos sacs, P'tit Tigre et P'tit Loup et nous allons en direction de la première pharmacie que nous connaissons. Arrivés sur place, bien entendue elle était fermée (on est dimanche matin!), mais au moins, nous avons l'adresse de la pharmacie de garde (information que je n'avais pas trouvé sur le net!)

    Nous partons donc pour cette pharmacie qui n'est pas trop loin et, pour ne rien gâcher, sur notre route pour aller ensuite voir le frère de Namoureux ensuite.

    Arrivés sur place, j'embarque P'tit Loup et je le montre à la pharmacienne qui est d'avis qu'il faut effectivement lui mettre un strip et surveiller son état pendant 24h.

    Surtout que P'tit Loup, fidèle à lui-même, a complètement bugué face à cette personne qu'il ne connait pas. Il ne parle pas. Il ne bouge pas. C'est à peine s'il ose respirer!

    La pharmacienne, inquiète, me demande si cet état est "normal"...oui, oui, oui! Face à une personne inconnue, cet état est normal!

     

    Elle me dit qu'il faut quand même le surveiller.

     

    Je le garde à l'oeil. Il est particulièrement somnolent en ce dimanche. Mais heureusement, cet état est apparu la veille (nous couverait-il une quelconque maladie?) donc je reste confiante.

    Il refuse de manger (y compris l'apéro) le midi.

    Il n'ose pas aller jouer avec ses cousins qui le sollicitent pourtant beaucoup.

    Il nous dit qu'il a mal.

    Je me pose des questions...ce comportement est-il du à son choc sur la tête ou à autre chose? Est-ce que cela cache quelque chose de sérieux sur son état?

    Et puis, dans l'après midi, le frère de Namoureux, pompier volontaire, l'embarque pour faire un tour dans une caserne. Et je vois notre P'tit Loup national courir au milieu des camions, courir avec ses cousins, crier, grimper dans les camions avec joie et plaisir

     

    Me voilà rassurée!

     

    Il se plaindra encore de douleurs dans la soirée...encore quelques doses d'arnica et de doliprane.

     

    Et ce matin...il était à nouveau lui-même...un petit garçon qui refuse de s'habiller tout seul, parce qu'il refuse d'aller à l'école, parce qu'il préfère jouer...bref, un petit garçon en bonne santé et qui est allé à l'école avec son gros pansement sur le front.

    Pas d'appel de l'école de toute la journée...je suppose que tout s'est bien passé!

     

    On dit toujours "jamais 2 sans 3"...que va-t-il nous réserver pour le weekend prochain?


    5 commentaires
  • Et oui! Il y a onze ans, je me demandais bien comment aller se passer cette soirée avec un garçon que je ne connaissais qu'à travers nos cours de danse!

     

    J'étais excitée, curieuse, impatiente.

     

    Et onze ans plus tard, nous sommes toujours là! Nous avons construit un bout d'histoire, nous avons construit notre nid douillé pour y installer notre petite famille.

    Onze ans de bonheur, de sourire, de rire, mais aussi de larme, de doute et de peur parce que la vie n'est pas un long chemin tranquille!

     

    Dans onze ans? J'espère bien qu'on sera toujours là, main dans la main, accompagné de deux ado (avec un petit frère? une petite soeur?), à faire des projets, à voyager, à se promener, à construire notre histoire, tout simplement!


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique