• Dure journée!

    Après une journée comme celle-ci, l'envie de laisser courir mes doigts sur mon clavier me prend!

    ça a commencé violemment avec la découverte que je devrais prendre la voiture tous les jours où je travaille sur le mois de juillet et probablement sur le mois d'août aussi. Pas de transport en commun! Les horaires ne conviennent pas aux horaires de centre aéré de P'tit Loup. Je vais donc me payer une moyenne de 2h de voiture par jour...super...moi qui n'aime pas conduire, j'en suis ravie!

     

    Ensuite il a fallu se rendre à l'évidence : il fallait partir au boulot! Quitter mes hommes pour aller gagner la croûte comme on dit!

     

    50 minutes plus tard, j'arrive au bureau et une question me taraudera toute la journée : mais qu'est-ce que je fais ici? Pourquoi est-ce que je ne suis pas avec mes hommes? Pourquoi je dois me séparer de ma drogue quotidienne? Je dois payer une nounou, laisser mon grand à l'école, me payer 2h de transport...pour aller gagner de quoi payer tout ça! Bon, ok, c'est un raccourci un peu radical de penser ainsi. Il  n'empêche que je me suis posée cette question toute la journée : pourquoi ne suis-je pas en train de profiter de mes loustics avant qu'ils ne grandissent trop et me mettent un coup de pieds au derrière parce que "tu saoules maman!"

    Et ensuite, il a fallu quitter le boulot, se payer les bouchons et les imbéciles sur la route pour 1h15 de conduite.

    Rentrée à la maison à 19h15. J'ai eu le temps de faire manger P'tit Tigre...et il partait déjà au lit parce qu'il a été un peu malade aujourd'hui et qu'il n'était pas très frais.

    J'ai un peu plus profité de P'tit Loup...mais du coup, il s'est couché à plus de 21h...il sera fatigué demain et pourtant, ce sera la course! Se dépêcher de s'habiller, de manger, de se préparer pour être à l'heure chez la nounou et que je sois à l'heure au boulot.

     

    Je n'ai qu'une vie, mes enfants n'ont qu'une jeunesse et ce n'est pas ainsi que je l'imagine. Je rêve d'autre chose pour eux, pour moi, pour nous et j'enrage de ne pas être capable de leur offrir plus de tranquillité, de sérénité et tout simplement de temps!


  • Commentaires

    1
    Sonia
    Jeudi 2 Juillet à 22:59
    Avec toute cette souffrance ne pouvez-vous pas vous contenter d’un salaire ?
    Gros bisou
      • Vendredi 3 Juillet à 09:22

        Non, malheureusement, on ne peut pas se contenter d'un seul salaire. On a testé sur la durée de mes congés parentaux et à chaque fois je puisais dans mes économies pour finir les mois...cette stratégie ne fonctionne qu'un temps!

    2
    Vendredi 3 Juillet à 07:16

    C'est vrai tout ce que tu dis, le temps passe si vite et la vie réserve tant de surprises, mais ce n'est pas toujours évident de pouvoir travailler à deux pas de chez soi et avoir beaucoup de temps pour avoir une vie familiale tranquille.

    Profite de ton week end.

    3
    chutney30
    Samedi 4 Juillet à 07:22

    Difficile et stressant de concilier vie familiale et professionnelle.

    Il est compliqué, voire impossible parfois, de faire un choix entre une vie moins aisée du point de vue matériel et une vie à profiter de ses enfants.
    Si tu ne travailles pas, vous devrez vivre "autrement" du point de vue matériel (moins de loisirs, peut-être?°.
    Ceci dit la qualité de vie n'a pas de prix et le temps consacré à ses enfants encore moins.
    Après, c'est à vous de voir: mettre en balance les avantages et les inconvénients  et décider en fonction.
    Bon courage. Bon week-end.
    Bisous.

    4
    Dimanche 5 Juillet à 10:54

    C'est très difficile aujourd'hui de joindre les deux bouts avec un seul salaire. Bien-sûr, tu loupes certains moments avec tes enfants mais pour te consoler il faut voir le cadre de vie que tu leur offre. Je crois que tu as une belle maison et un jardin. C'est beaucoup car il y a bien des bambins en apt. avec les mamans avec eux. Sont-ils plus heureux ? NON. Est-ce que ces mamans sont épanouies ? NON.

    Tu ne peux pas tout avoir et il faut le comprendre.

    J'ai été maman au foyer. Je me suis occupée de mes enfants au mieux (santé, école, loisirs etc ...) Des années plus tard voyant les résultats vraiment pas à la hauteur de mes espoirs j'ai regretté de ne pas avoir travaillé.

    Prends le bon de chaque chose. Il est préférable un court moment intense avec eux qu'une journée à glander .... Puis, on ne peux pas tout avoir. Si tu veux rester avec tes enfants il faut couper dans les loisirs, les vacances les biens pour la maison ..... Egalement dans les courses. (cela ne veut pas dire manger peu et mal mais disons autrement)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :