• Weekend!

    La semaine au boulot a été quelque peu compliquée!

    Nous sommes une équipe de trois nénettes. Et nous ne sommes que 2 a avoir été embauchées par la nouvelle boite qui reprend à son compte nos postes. Forcément, la troisième nénette fait un peu la gueule! ça se comprend! On comprend aussi très très bien notre nouvel employeur qui ne l'a pas embauché puisque cette nénette est juste invivable au quotidien, et il est impossible de travailler avec elle. Elle arrive tous les jours à, à peu près, 10h, soit avec 1h de retard part rapport à ce qui est prévu sur notre contrat. Mademoiselle joue à m'a-tu-vue auprès de tous les messieurs qui passe à sa portée et vient travailler plus pour se trouver un mec que pour faire son job. On lui doit compassion et empathie, mais l'inverse n'est pas vrai et quand on lui demande un service (par exemple prendre notre poste le jour où on va à l'enterrement d'un de nos grands-parents) elle râle, ne fait pas notre travail et nous rappelle pendant des mois qu'elle nous a remplacer. Cette demoiselle a râlé quand j'ai eu un accident : et bien oui, elle a du ce jour-là et les suivants prendre en charge la moitié de mes clients (l'autre moitié étant prise en charge par ma gentille collègue)

    Bref, cette greluche n'a pas été conservée par notre nouvel employeur. Mais son contrat se termine à la fin du mois.

    D'un autre côté, notre nouvel employeur a cherché quelqu'un pour remplacer la greluche. Cette nouvelle collègue est arrivée en début de mois.

     

    Si vous avez bien suivi, nous sommes 4 actuellement : moi et la collègue avec qui je m'entends bien, la greluche et sa remplaçante.

     

    Autant vous dire que ça ne passe pas!

     

    Moi, j'essayais d'arrondir les angles pour la greluche me disant que ce n'était pas facile de travailler avec sa future remplaçante, surtout qu'elle doit la former sur ce qu'elle fait actuellement. 

    Mais c'est moi qui m'en suis pris plein la gueule!

    La greluche a crié auprès de tout ceux qui voulait bien l'entendre que j'étais odieuse. Résultat, et alors que j'ai des témoins qui peuvent assurer que je ne suis pas odieuse et que tout le monde connait le comportement con de la greluche, je me suis faite virée de mon bureau.

    Expédiée dans un autre bureau avec la remplaçante de greluche (qui n'est pas gentille, elle non plus, d'après les dires de la greluche!)

     

    Un bureau qui est loin de mon outil de travail. Un bureau loin du centre névralgique de mon boulot! Malgré le fait que je proteste énergiquement!

    Comprenez que j'avais les nerfs!

    Mais nous avons eu une réunion hier où il est ressorti que je pourrai réintégrer mon bureau dès la semaine prochaine, au pire, le lundi suivant! J'attend donc avec impatience qu'on me donne le feu vert pour redéménager et que ce soit celle qui fout sa merde qui soit expédiée à Tataouïne-les-bains.

    J'étais donc bien à la sortie de cette réunion. Le moral remontait.

     

    Et, comme la greluche avait une fois de plus disparue mystérieusement (ça lui arrive souvent de partir à un rendez-vous quelconque sans nous prévenir, sans nous dire qu'on doit prendre son taf, sans nous dire quand elle va revenir...), ma nouvelle collègue et moi sommes allées nous poser dans NOTRE bureau, celui qu'on veut retrouver, là où est restée mon ancienne collègue avec qui je m'entend bien. Et on a rit, on a rit, on a rit! De tout, de rien, de la situation et d'autre chose. Je peux vous dire que j'avais la barre aux abdos tellement je riais!

    Et ça faisait tellement bien de rire dans cette ambiance si lourde! ça faisait tellement bien de se sentir légère, sans un poids énorme sur les épaules, sans avoir à contrôler ses paroles ou ses gestes par peur qu'ils soient mal interprétés. Je me suis sentie si bien après ça! J'aime mon boulot. Et je peux vous dire que si la nouvelle équipe que nous formons avec ma nouvelle collègue est aussi réjouissante qu'elle l'a été ce vendredi soir, alors je partirai au taf avec la banane! Que ça m'a fait du bien de rire ainsi!


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Novembre à 08:08

    Oui les aléas du boulot et j'ai connu cette situation car je remplaçais trop souvent , enfin ! . Bon week end en famille , bisous , escapade , 

    2
    Samedi 11 Novembre à 09:01

    Difficile les relations entre collègues, on ne peut pas aimer tout le monde.

    Bon week end.

    3
    Samedi 11 Novembre à 12:55

    Coucou Obou,

    Ton article se termine plus gaiement qu'il n'avait commencé.
    Tu sais au moins que l'ambiance à ton travail sera bien plus agréable
    quand la greluche sera définitivement partie.

    L'ambiance d'un bureau peut être comparé à un cageot de pommes,
    une pomme pourrie peut à elle seule pourrir toutes les autres.
    Cela me fait penser qu'il serait temps que j'aille faire le tri dans les
    cageots engrangés... dans la grange.

    Passe une bonne fin de semaine avec ton namoureux et P'tit Loup.

    Y a t'il de la neige par chez toi ?
    Ici pas de neige, mais de la pluie et du vent.

    Bises à toi et à P'tit Loup.
    Marie

    4
    Samedi 11 Novembre à 18:30

    Coucou Obou je viens de lire un peu le retard que j'avais pris.. .. contente que tu sois dans la liste du personnel garde.... et tant mieux sue la mauvaise collègue parte... l'atmosphère sera plus détendu au travail.... et ce sera plus sain pour vous tous....

    Ton petit Bonhomme va fêter son deuxième Noël  et cette année il va déchirer les papiers ...au début c'est le jeu le plus intéressant.. ..

    Moi j'attends toujours pour aller faire mon bilan preoperatoire.. ..et ensuite la grosse opération dans le 1er trimestre de l'année.. . En espérant sue tout se passe pour le mieux.... mais j'appréhende plus pour tout les examens qu'on va me faire.... de toute façon  j'essaye de gérer. ...pas le choix. ...mnnpetit Prince essaye de me rassurer pourtant on essaye de beaux en parler devant lui mais comprend les nons dit

    Tu es gentille ta fidélité  me fait du bien..... je te souhaite une bonne soirée  en te faisant plein  de doux  bisous à  partager avec tes Amours

    5
    Dimanche 12 Novembre à 06:43

    C'est hélas partout pareil, il suffit d'une personne pour transformer une situation ou une ambiance. Un collègue (comme ta greluche) un voisin (là c'est pire parfois on doit déménager) un membre de la famille (là plus facile de l'expédier quoi que...)

    Se protéger et s'autoriser de bons moments !

    Bon dimanche

    bisou ma puce

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :