• Alors, la forme?

    Ici, tout va bien! La routine suit son cours! J'étais en mode célibataire ce weekend puisque Namoureux est parti en vadrouille et tout s'est bien passé! Pas une seule crise de la part de P'tit Loup, P'tit Tigre a été légèrement grognon dimanche après midi (mais Namoureux rentrait à ce moment!) et on s'est bien amusé! Au programme : piscine, bibliothèque, courses, peinture pour P'tit Loup, cascade pour P'tit Tigre (mais où va-t-il chercher ses idées? Je le récupère cabossé chez la nounou et même pas 1h après, il recommence déjà à faire des acrobaties à la maison! Il a aujourd'hui un gros œil au beurre noir, digne des plus grand catcheur!), rangement-aspirateur-serpillière (le trio ne se remarque même plus à l'heure qu'il est...les deux tornades ayant fait leur travail!), cuisine, lessive...bref, rien de très extraordinaire!

    Et aujourd'hui, ben c'est un peu le bazar au boulot : notre plus grand financeur refuse de nous donner des sous-sous...donc grosse visite aujourd'hui avec débarquement du grand chef qui va venir voir de ses propres yeux pourquoi l'autre ne veut plus payer...celui-ci sera également présent pour donner ses arguments...le programme va donc se résumer à : courbette, beaux sourires sous les masques, et discours politiquement correct pour prouver qu'il faut continuer à nous financer! Voilà voilà voilà! Tout le monde court dans tous les sens! Ben moi, j'ai fait ma part de boulot, je suis sur le qui-vive pour être opérationnelle dès que besoin...et pour le reste, la balle n'est pas dans mon camp!

     

    Bon, allez, sur ce, je vous laisse...je vais aller manger en vitesse et voir si je peux aider de pauvres âmes en perdition en ce grand jour!


    votre commentaire
  • P'tit Loup doit partir à l'école avec un pique-nique demain. Je lui demande ce qui lui ferait plaisir et ça réponse me convient : une quiche lorraine, une bout de fromage et une banane! OK! Marché conclu! 

    Hier, j'ai donc voulu préparer la pâte à tarte pour n'avoir plus qu'à faire l'appareil et enfourner ce soir. C'est ce que j'avais prévu pour dimanche en fin d'après midi : préparation du dîner pour le soir-même, celui de demain soir et une pâte à tarte.

     

    Oui, mais voilà, la fin d'après midi ne se déroule pas comme prévue! P'tit Tigre a fini sa sieste et depuis il est en mode grognon! Je le pose par terre, il pleure! Je m'éloigne, il hurle! Je le prend dans mes bras, il pleurniche! Je n'arrive pas à trouver une solution! Je lui propose des livres ou des jouets, il regarde ce que je lui montre pendant 2 minutes et recommence à pleurer!

    P'tit Loup est à côté et il joue tranquillement. Je lui dis en rigolant que je ne vais pas pouvoir lui faire sa pâte à tarte et qu'il n'aura pas de quiche lorraine pour son pique nique : 

    - Pourquoi? Me demande-il d'un air inquiet

    - Ben parce que je n'arrive pas à calmer P'tit Tigre! Il n'arrête pas de pleurer dès qu'il n'est plus dans mes bras!

    - Je peux le garder, moi! Je vais le consoler! 

    - C'est drôlement gentil de ta part!

    - Et pis s'il y a un gros morceau de métal qui est est là et que ça fait boum sur sa tête, je t'appelle s'il y a plein de sang!

    -...

     

    Je ne sais pas pourquoi, je n'étais pas très rassurée!

    Et on nous dit que ça se voit que P'tit Loup n'a pas la télé : son imagination est bien plus débordante que la moyenne! Mouarf mouarf mouarf!


    9 commentaires
  • Ce matin, reprise des séances de bébés nageurs!

    Nous y allons tout les quatre (oui, "bébé" P'tit Loup est encore accepté!) un peu anxieux de savoir comment vont être appliquées les consignes sanitaires que nous avons reçues par sms auparavant. C'est un beau bazar! Mais une fois dans l'eau, les deux loustics retrouvent sans difficulté leur marques. Surtout P'tit Loup qui saute, nage (avec une frite...aux dernières nouvelles il ne savait pas s'en servir! Le passage dans la piscine de papy mamie cet été aura été bénéfique!) et s'amuse comme un fou!

    De retour à la maison, P'tit Tigre s'est endormi après la séance aquatique mais P'tit Loup est toujours plein d'énergie : il sort son vélo, sa draisienne, son tracteur à pédale, son seau, son râteau...

    En fin de matinée un couple de copains de Namoureux arrivent. Voilà qui rajoute un peu d'excitation sur la tête de P'tit Loup.

    Dans l'après midi, pendant que Namoureux embarque son copain pour une visite de son musée personnel, j'embarque madame pour une balade dans les environs avec les deux loustics...P'tit Loup marche bien.

    Le couple repart. Namoureux s'en va faire une course. Me voilà seule avec P'tit Tigre et P'tit Loup...P'tit Loup hyper fatigué...Donc P'tit Loup au bord de l'explosion. Quand il est dans cet état, la moindre remarque, la moindre contrariété peut prendre des proportions de folie.

     

    P'tit Loup s'amuse dans le jardin. Il est en slip.

    Je lui demande de remettre son pantalon...il refuse. Alors je lui propose de mettre un short en me disant qu'il a peut-être trop chaud. Il refuse. Alors je lui propose de rester en slip mais de rentrer à la maison. Il refuse. Nous voilà dans une impasse. 

    Je ne souhaite pas que P'tit Loup se balade en slip dans le jardin, jardin qui est visible par tous les promeneurs du coin, toutes les voitures qui passent sur la route, etc. Il n'a pas encore 4 ans, mais j'aimerais qu'il comprenne qu'on ne se balade pas en petite tenue n'importe où!

    Je lui demande donc de rentrer à la maison. Il pleure, il crie, il jette quelques objets. Puis se calme...pour mieux s'énerver! Il fait des croche-pattes à son frère, lui prend tous les jouets qu'il a en main, saute sur une chaise...je lui demande calmement d'arrêter...et il recommence son cirque à peine ma phrase terminée. Il fini par me crier dessus. Il faudrait que je prenne le temps de me poser avec lui, de faire descendre la pression, de trouver un moyen de le calmer...il faudrait, oui! Mais j'ai aussi un P'tit Tigre à gérer, un dîner à préparer, des douches à donner, une cuisine à ranger...mes nerfs sont mis à rude épreuve et je fini par craquer! Je monte P'tit Loup à l'étage lui disant de se calmer et qu'il pourra redescendre quand il ira mieux! (ou quand j'aurais fini mon dîner et mon rangement et que je serai moi aussi redescendue en pression!)

    Il crie, il pleure...mais je peux faire le dîner et gérer P'tit Tigre!

    Puis, je n'entend plus rien. Pendant un moment que je trouve relativement long. Je ne sais pas trop si je dois m'inquiéter de ce silence inhabituel (aux dernières nouvelles il ne sait pas se calmer tout seul!) ou être ravie qu'il arrive à se calmer tout seul!

    Au bout d'un moment, ma curiosité l'emporte et j'appelle P'tit Loup : 

    - P'tit Loup?

    - oui?

    - Si tu es calmé, tu peux revenir vers nous si tu veux!

    - oui, j'ai pris ma douche!

    -...??? (hein? Quoi? Comment ça il a pris une douche? C'est-à-dire? Je dois m'attendre à trouver une salle de bain complètement inondée ou je dois me lamenter parce que P'tit Loup me ment effrontément?) Tu peux venir voir P'tit Loup, STP?

    - Attend je m'habille

    - Tu mets ton pantalon?

    - Non, je mets mon pyjama?

    - Pourquoi j'entend la porte de ton placard de vêtements alors que ton pyjama est sorti et rangé sous ton oreiller?

    - Non, je me prend un nouveau slip!

    - ...??? (Il déconne pas là? Il a vraiment pris une douche tout seul?)

     

    Et je vois mon P'tit Loup descendre les escaliers, nouveau slip sur les fesses, et en pyjama.

    - T'as pris une douche?

    - Oui! Tout seul!

    - Tu t'es mouillé?

    - Oui! Tout seul!

    - Tu t'es savonné?

    - Oui! Tout seul!

    - Partout?

    - Oui! Tout seul!

    - Tu t'es rincé?

    - Oui! Tout seul!

    - Tu t'es essuyé?

    - Oui! Tout seul!

     

    ...??? Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier! 

    Vous vous souvenez de cette pub? Cette phrase me revient en tête chaque fois que quelque chose de complètement improbable m'est dite!

    Bon, je suis hyper sceptique sur cette histoire de douche en autonomie, il faut bien l'avouer, mais P'tit Loup est calmé et c'est le principal! On en profite pour aller ranger ses jouets qui traînaient dehors puis on remonte pour donner un bain à P'tit Tigre (et laver les cheveux de P'tit Loup qu'il n'avait pas lavés!) Et je me dis in petto, je lui redonnerais quand même bien un coup de savon! Son histoire de douche tout seul, je n'y crois pas un instant!

    Mais en arrivant dans la salle de bain, je trouve : ses vêtements dans la panière de linge sale, le tapis de la baignoire encore au fond de la baignoire et non plus rangé à sa place habituelle et sa serviette à côté de la baignoire et non plus sur le porte-manteau qui lui est dédié!

    A quoi a ressemblé cette douche que P'tit Loup aurait pris tout seul? Aucune idée! Mais je l'ai félicité d'avoir pris sa douche tout seul et, bien évidement de s'être calmé tout seul également. Je lui dis que je suis fière de lui.

    Et lui de me répondre : "je suis fier de toi, alors tu me lis une histoire?"

    Il ne perd pas le nord le loulou!


    3 commentaires
  • Hé oui! Rien que ça! Une méthode infaillible pour freiner de manière efficace lorsque nous sommes à vélo!

    Figurez-vous que dans 10 jours, notre nounou attitrée va partir en congé. Nous avons donc pris contact avec notre nounou de remplacement pour gérer nos deux petits adorables monstres pendant les 2 semaines de congé et c'est tout bon! Ouf! Voilà qui va grandement nous faciliter la vie!

    Hier, j'avais rendez-vous avec notre nounou de remplacement pour faire le point sur les nouveautés de son côté, de notre côté, l'évolution des enfants, les horaires de gardes...enfin, vous imaginez bien tout le bazar qu'il faut mettre en branle pour faire garder ses enfants en toute sérénité!

    J'ai donc quitté la maison peu avant 10h avec P'tit Loup qui chevauchait son vélo (avec des pédales, comme il aime à le préciser puisqu'avant il n'utilisait que sa draisienne qui en est dépourvue!) et P'tit Tigre, confortablement installé sur son tricycle. Nous avons emprunté la voie verte qui longe un petit ruisseau puis traversé une forêt avant d'arriver chez la nounou (dure, dure la vie, hein? Devoir subir le bonheur d'être en pleine campagne et pouvoir partir à pied le long d'un ruisseau et s'enfoncer dans la forêt pour atteindre le quartier voisin!) Nous arrivons donc à destination et sommes accueillis par un gros chien qui ne rassure guère P'tit Loup. J'ouvre le portail, fait quelques caresses au chien, P'tit Loup se faufile derrière moi et je referme vite le portail pour que le chien ne s'aventure pas à l'extérieur de son territoire! Mais P'tit Tigre est toujours de l'autre côté du portail! Sur son tricycle! Dès que j'ouvre le portail, le chien arrive pour voir ce qu'il se passe, dès que je repousse le portail pour lui éviter de sortir, il va voir P'tit Loup qui n'est absolument pas rassuré par ce chien qui fait à peu de chose près sa taille! Mais avec un peu d'organisation, j'ai réussi à rassurer P'tit Loup, faire des gratouilles au chien sans qu'il ne sorte et rentrer P'tit Tigre! Ouf!

    Sur ce, la nounou arrive, rappelle bien vite son chien en voyant que P'tit Loup a besoin d'un petit temps d'adaptation pour être serein avec cet animal et nous souhaite la bienvenue! On s'installe, on papote, P'tit Tigre prend des fous rire quand le chien, allongé par terre, remue sa queue qui vient lui chatouiller le nez et P'tit Loup prend peu à peu ses aises et fini par aller jouer avec les enfants présents dans le jardin (avant de revenir me voir en me disant qu'il a peur du garçon qui n'arrête pas de sauter, courir, crier, ...un petit garçon fils unique, enfant roi avec console vidéo en libre accès et télé dans la chambre alors qu'il vient tout juste d'avoir 5 ans...) Mais finalement il reprend confiance et repart jouer avec les autres, et ensuite P'tit Tigre l'imite.

     

    Il est maintenant l'heure de repartir. Casques et lunettes de soleil sont chaussés. P'tit Loup enfourche son vélo et j'installe P'tit Tigre sur son carrosse. Et nous voilà à nouveau sur les petits chemins. Avant de rejoindre la voie verte, il nous faut traverser la forêt...pas facile! Il y a des gros cailloux sur le chemin, P'tit Loup a du mal à avancer avec son vélo (plus qu'à l'aller puisque dans ce sens le chemin monte...c'était plus facile en descente!) Je pousse d'une main P'tit Loup, de l'autre main P'tit Tigre. Mais voilà! Nous arrivons sur le beau chemin de la voie verte et je vois P'tit Loup prendre de la distance, tout fier de pouvoir pédaler vite (t'as vu maman comme je pédale vite? Mais je t'attend quand même, hein!) Et moi, je le suis, poussant le tricycle de P'tit Tigre. Et d'un seul coup, je sens le tricycle se bloquer, P'tit Tigre est déséquilibré vers l'avant. Bizarre! Je regarde de plus près : aucun bâton en travers de notre chemin, aucune pierre ne pointe le bout de son nez! Mais je remarque que P'tit Tigre a maintenant un pied à terre, comme s'il voulait descendre. Je le remet d'aplomb sur son tricycle et je lui explique que je me suis arrêtée juste pour voir ce qui bloquait mais qu'on va repartir! 

    Je reprend donc le chemin, en faisant bien attention à ne pas rencontrer un nouvel obstacle invisible que se glisserait sous les roues du tricycle. Je vois P'tit Tigre qui glisse tout doucement sur le côté, son pied quitte le marche-pied et vient se planter dans le sol : nouvel arrêt brusque du carrosse! C'était donc ça! Le planté de pied de la part de P'tit Tigre. Pas un mot de sa part. Intriguée, je regarde de plus près ce qui se passe et je remarque que P'tit Tigre est anormalement calme. Et là, un terrible doute m'assaille : on est en fin de matinée, il n'a pas pu faire sa sieste puisque nous étions chez la nounou, il se la coule douce sur son tricycle...je retire ses lunettes de soleil et mon doute se confirme : il a les yeux aux trois quart fermés ce qui explique qu'il glisse de son tricycle jusqu'à ce que son pied atteigne le sol, causant alors un arrêt brusque!

    Je prend donc P'tit Tigre dans mes bras pour éviter que son pied-frein ne se transforme en chaire à pâté à force de freiner et je pousse le tricycle de l'autre main. Je me dis que la fin de la balade va être longue : P'tit Tigre atteint tout juste les 10kg...il n'est pas bien lourd mais quand même! Le porter pendant toute la fin de la balade, d'un seul bras...va falloir assurer! Je rejoins P'tit Loup qui m'attend un peu plus loin avec un gros bout de bois à la main et qui me demande en me voyant arriver : maman? Tu peux prendre mon gros bout de bois pendant que je fais du vélo?

    Heu...

    Non!


    6 commentaires
  • Bon, alors...voyons voir...que s'est-il passé cette semaine?

    Lundi : glandouille comme si rien n'allait se passer le lendemain (bon, si, on a vérifié qu'on avait tout ce qu'il nous fallait pour la rentrée et on a commandé des pantalons pour P'tit Loup!)

    Mardi : P'tit Loup était ravi d'aller à l'école. Il était prêt 10 minutes en avance et c'était réveillé à 5h du matin (super...) On est arrivé à l'école. On a attendu qu'on nous donne le feu vert pour rentrer dans le couloir qui mène aux salle de classe. C'était un peu long. P'tit Loup s'est mis à réfléchir probablement. Et il est arrivé à une conclusion indiscutable : il ne voulait plus aller à l'école! Une fois arrivé devant la maîtresse, il s'est empressé de se cacher dans mon dos (comme si j'allais l'oublier!!) Il a fallu un peu de diplomatie et la présence hypothétique d'une copine là-bas au fin fond de la salle de classe pour le décider à rentrer et à me lâcher les baskets (ben oui, il fallait bien rentrer pour aller voir si la copine était là ou non!) Et P'tit Tigre a eu l'air pas trop mécontent de passer sa journée en tête à tête avec moi!

    Mercredi tranquilou jusqu'à ce que j'annonce à P'tit Loup qu'il retournerait à l'école le lendemain...et là, il s'est mis à chouiner en m'informant qu'il ne voulait pas aller à l'école!

    Jeudi : réveil aux aurores pour P'tit Loup qui m'annonce qu'il ne veut pas aller à l'école mais qu'il veut rester à la maison pour jouer avec moi...mais j'ai fini par le déposer avec son frère chez la nounou qui est chargée de l'emmener à l'école en temps et en heures! Le dépôt de P'tit Tigre fut assez sportif. Il ne voyait pas l'intérêt de rester avec la nounou! Il était donc collé à mes jambes! Vous ai-je déjà dit que j'appelle P'tit Tigre mon petit boomerang? Il suffit que je le pose à un endroit et il me revient aussi vite! La nounou a deux petits chatons. Ils ne sont pas bien gros et ils ont l'interdiction de sortir...mais eux, ils voudraient bien sortir! Il faut donc imaginer la nounou tenant fermement ses chatons, P'tit Loup au milieu du passage comme figé à l'idée de devoir aller à l'école. J'ouvre la porte pour sortir, les chatons s'affole et je n'ai pas le temps de poser un pied dehors que déjà P'tit Tigre s'est agrippé à ma jambe. Je le détache, je le met auprès de la nounou qui lui parle, lui montre les chatons tout fou, moi pendant ce temps je m'éclipse mais au moment où je vais pour fermer la porte d'entrée, un P'tit Tigre est apparu à côté de moi! Mais bon, j'ai réussi à fermer la porte et il me semble que je n'ai coincé aucun doigt et qu'aucun chaton n'est sorti! Mission réussie.

    Arrivée au boulot, la première chose que la chef me dit "salut, je t'annonce que c'est la guerre ici"...ok...bonjour chef...ça va, j'ai passé de bonnes vacances, je te remercie...et toi? La forme?

    Donc, en mon absence, des collègues se sont réunis pour faire la peau de ma chef (avec qui je m'entend très bien et je ne comprend pas ce qu'on lui reproche!) Ambiance dans l'équipe! Peu après ça ma chef apprend qu'un nouveau poste se libère, elle veut absolument postuler et si elle est prise, il y a de fortes chances pour qu'on me propose le poste actuel de ma chef. Heu...là, ça commence à faire beaucoup d'information à encaisser pour un jour de rentrée! On me propose de devenir responsable des gamins qui se sont ligués contre ma chef à l'en faire pleurer, c'est ça? Les bon-points : ça changerait un peu ma routine qui commence à me peser et ça mettrait du beurre dans les épinards (ben oui, je ne vais pas accepter un poste à plus grande responsabilité sans une augmentation de salaire! Faut pas rêver non plus!)

    Et aujourd'hui...reprise du judo...j'ai mal! Je ne sais pas encore si je me réinscrit aux cours de judo, à ce club...j'aime beaucoup ce club, j'aime les personnes que j'y retrouve...mais ça me fait rentrer tard (comme si mes soirées n'étaient pas déjà bien occupées!), il y a une augmentation de 50€ pour la cotisation à digérer (oui, ça fait mal, hein!) et puis il y a cette peur de me faire mal...c'est qu'il y a deux tornades à gérer à la maison! ça ferait bien suer d'être impotente à cause d'une bête blessure! Mais en même temps, ça fait du bien, ça décharge toute mon énergie, ça vide la tête...alors je me tâte encore un peu!

     

    Et en parallèle de tout ça? Mon projet...avec pleins d'idées qui me viennent, il faut que je les écrive pour ne pas les oublier. Je voudrais faire tout un tas de chose, mais il faut prioriser, avancer doucement mais surement et sans s’essouffler! J'aimerais vous dire que ça a décollé fort...mais ce n'est pas le cas et ça ne m'étonne pas. Vu ce que j'ai en tête, le départ prend du temps alors pour l'instant je ne baisse pas les bras et je vais me battre pour y arriver, pour atteindre mon rêve! 

     

    Allez, je file au lit pour être opérationnelle dès potron-minet pour les loustics!


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique